to top
telephonemetro

Ma semaine sans smartphone ni internet – Jeudi : j’ai écouté un mec parler pendant 24 minutes

Forcément, forcément, il fallait que ce soit le jour où je n'ai plus d'écouteurs, enfin plus de tel donc plus de musique puisque parmi la dizaine d'appareils qui ont été remplacés par mon smartphone il y a aussi le lecteur MP3 ou le "walkman" pour les vieux comme moi! qu'un mec se lance dans un monologue pendant toute la durée de mon trajet en rer soit 24 min au total d'une conversation qu'il a tenu avec lui même, parlant des extrémistes, intégristes, à la situation dans laquelle se retrouve la France en faisant un petit...

lire la suite
qui-va-aller-faire-les-soldes-demain.v0

Ma semaine sans smartphone ni internet – Mercredi : j’ai fait les soldes en magasin

Oui je suis une inconditionnelle des commandes en ligne en tout genre, cela peut aller des vêtements (comme beaucoup), aux produits d'entretiens, stylos et j'en passe et des meilleures ! Je n'avais pas percuté avant mon passage dans le monde hors-connection que j'allais faire ça la semaine du début des soldes (eh merde qu'est ce que j'ai pas fait!!! grrr). Bon, pas grave, je vais faire les soldes en magasin...

lire la suite
PHOa67f9756-da96-11e2-a636-935678b7e1a8-805x453

Ma semaine sans smartphone ni internet – Mardi : j’ai appelé le 118.712

Hier soir, j'ai cherché une montre (je me servais de mon tel pour matter l'heure) et hier j'avais tendance à regarder sur celle des autres (un peu comme quand tu lis un magazine et que ton voisin de siège louche dessus COMMENT CA M'ENERVE CA EN VRAI!) on en a trouvé une, un peu sport, pas très féminine mais bon pas grave au moins ça me donne l'heure et en plus elle a une alarme, ça tombe bien j'ai commandé un réveil qui devrait arriver demain donc en attendant, ça fait la blague ! Nous sommes...

lire la suite
notre-critique-de-l-episode-9-de-la-saison

Ma semaine sans smartphone ni internet – Lundi : j’ai râté Game Of Thrones

Dès le lever, je me rend compte à quel point avoir mon téléphone avec moi tout le temps est devenu banal, comme une extension de mon bras qui m'accompagne des premières minutes de la journée jusqu'au moment où je me couche. Il me sers de réveil, puis je prends mon café en lisant mes mails. Une fois prête, les écouteurs sur les oreilles, il m'accompagne sur le trajet, entre la musique et facebook j'ai souvent de quoi m'occuper, j'en ai même oublié de lire...

lire la suite